Eric Durand 

Interprète, metteur en scène et auteur

Il débute sa carrière à Lille où sa route croise de nombreux metteurs en scène et chorégraphes qui le dirigent dans des créations aux esthétiques contemporaines. Au théâtre, il se plonge notamment dans l’univers de Koltès avec « Dans la solitude des champs de coton » et celui de Genet avec « Haute surveillance ». En 2001, il créé et dirige Le Théâtre Décomposé où il signe l’écriture et la mise en scène de plusieurs spectacles qui s’interrogent sur les réalités du monde : « L’instant », « Soixante », « Décidément, bleu »…

Parmi les lieux qui ont coproduit ou / et accueilli les spectacles de la compagnie, on peut citer notamment La Maison Folie Wazemmes à Lille, Le Manège Mons-Maubeuge, scène nationale, La Rose des Vents, scène nationale de Villeneuve d’Ascq – La condition Publique à Roubaix  – Le Parvis, scène nationale Tarbes Pyrénées.

Au fil de ses créations, Eric Durand collabore régulièrement avec les danseurs / chorégraphes issus du Centre Chorégraphique National à Roubaix alors dirigé par Carolyn Carlson : Hartmut Reichel, Céline Maufroid, Géraldine Chatelain…

Il signe plusieurs mises en scène avec la Maitrise Boréale en région Nord Pas De Calais avec laquelle il sera amené à réaliser en 2006 un spectacle commandé dans le cadre du festival Piano de l’Orchestre National de Lille dirigé par JC Casadesus : « Golden Vanity » de B. Britten. L’année suivante, il mettra en scène un programme dédié à W.A. Mozart.

En 2007, le jeune compositeur Aurélien Dumont issu du CNSM de Paris, lui commande la mise en scène de son premier opéra « Villa des Morts, variations pour le repli ». 

En 2009, 3 Maison Folies (lieux de création et de diffusion nés de Lille 2004 – capitale européenne de la culture) lui confient la mise en scène d’un grand projet autour du chant choral, une scène transfrontalière amateur impliquant près de 170 choristes français et belges : « Hors-Chants ». 

En 2012, il met en œuvre un vaste projet participatif coproduit par la Ville de Lille et impliquant une quarantaine de musiciens amateurs et le jeune contre-ténor brésilien Rodrigo Ferreira autour du groupe mythique de rock ACDC : « My friends are gonna be there too ».

Sur le sujet spécifique de la « représentation des chœurs », il est souvent appelé à témoigner de son expérience et à former les acteurs de ce milieu au sein des réseaux associatifs et de l’Education Nationale (formation au sein du PREAC musique et voix NPDC, Sceren-CNDP, intervention pour les Missions Voix régionales, 27ème heure artistique – DRAC Nord Pas De Calais…).

Arrivé en 2012 dans le département des Hautes-Pyrénées, il développe avec le Théâtre Décomposé un travail en direction du très jeune public avec la création de petites formes alliant théâtre corporel et musique : « Jimmy. Dormira ? Dormira pas ? » en 2013, « Harry, voyage en arithmétique » en 2015… Ces deux spectacles seront représentés plus de 150 fois en Région Occitanie.

En 2016, il met en scène « la Balade Circassienne » au Pont d’Espagne – Cauterets. Une promenade artistique à 1500 mètres d’altitude avec des artistes issus du monde du cirque.

Il présente en 2017 une pièce chorégraphique destinée au tout public : « Vieux (Indéfinissablement) », pièce représentée à l’Abbaye de l’Escaladieu, Bonnemazon (65), ainsi qu’à l’ancien Casino de Cauterets (65).

En 2018, il met en scène le spectacle du Festival de Gavarnie : « Orphée et Eurydice ». 

En janvier 2019, il présente « Une mouche (être ou ne pas être) » de Hanokh Levin, spectacle en coproduction avec Le Parvis – scène nationale Tarbes Pyrénées.

En parallèle de ses pratiques artistiques, Eric Durand a dispensé des cours ou formations théâtre à destination de plusieurs publics. Des cours d’expression corporelle au Centre Dramatique pour le jeune public « Le Grand Bleu », à Lille ; des ateliers théâtre pour collégiens à l’Hippodrome, scène nationale de Douai ; des ateliers pour adultes dans les universités de Lille ainsi que de nombreux ateliers d’écriture scénique en Région Nord Pas De Calais et en Région Occitanie…

Fanny avram (guest)

Comédienne | Danseuse | Metteur en scène
Après une formation à l’ERAC, elle travaille comme comédienne avec A. Milianti, A. Neddam, C. Marnas, G. Cantillon, M. Pagés, O. Telliot, H. Karagheusz, A. Théron, Les chiens de Navarres, C. Errante. Comme actrice elle joue sur les films de Léa Fenher, de J.H. Roger, M. Barbé. À la télévision elle joue dans ‘‘Le tuteur’’. Elle travaille aussi avec J-M. Zahnd sur les cycles Radiophoniques G. Buchner et H. Muller de France Culture.
Parallèlement elle suit une formation de danseuse au sein de la Cie Ecrire un Mouvement. Plus qu’un apprentissage technique cette formation marque le début d’une recherche entre le corps et la voix qu’elle cultivera comme interprète au sein des compagnies chorégraphiques Ecrire un Mouvement et K.O.Com (Manon Avram avec qui elle co-écrit également ‘‘Sans’’), mais aussi avec la compagnie de théâtre Vol plané (A. Moatis). La rencontre sur plusieurs créations de Thierry Escarmant avec des musiciens au plateau ajoute à la lecture dramaturgique et sensorielle de l’écriture son aspect phonétique et musicale. 
Ces chemins empruntés comme interprète trouvent aujourd’hui une nouvelle approche avec ses propres mise en scène dont la première fut "Chto" de Sonia Chiambretto.

(Avec Écrire un Mouvement  : Te prends pas la tête, «No(w) Hope», «Chto», «(Parc d’)ATTRACTION(s)», «L’homme assis dans le couloir», «Qu’avez-vous vu ?», «Le testament de Vanda», «De l’impossibilité», «La mer remblayée par le fracas des hommes», «L’eau mate», «Elena», «L’oeil se scrute», «Lala ou la terreur», «Froid des limites», «Beta», «4.48 Psychose», «Parlez-moi». Créations réalisées de 2002 à 2016. Actuellement sur une création de la compagnie en cours de production. )

Théâtre

Un atelier pour les enfants 

Une initiation à la pratique du théâtre pour les enfants. Nous chercherons surtout à inventer ensemble, à prendre confiance et à s’écouter pour créer des personnages et des situations.

Au travers d’une approche ludique, cet atelier d’expression théâtrale s’appuiera sur l’énergie des mots mais aussi sur le langage du corps. Un atelier pour le jeune public soucieux de transmettre le plaisir mais aussi la rigueur de l’art théâtral.


Un atelier pour les adultes 

Cet atelier pour les adultes s’adresse à tous, aux comédiens débutants comme aux comédiens plus confirmés.  Par une recherche de ce qu’on appelle le lâcher-prise nous puiserons à travers la sensibilité de chacun pour développer son imaginaire. Avec l’appui de différentes techniques et de formes théâtrales, nous verrons comment chaque sensibilité peut être source de créativité. Comment offrir cette sensibilité c’est à dire faire en sorte qu’elle puisse se partager. La formation d’un groupe sera notre principal objectif afin que chaque acteur puisse s’appuyer sur les autres pour toucher au plaisir de jouer ensemble.

  • enfants (à partir de 6 ans) : le MARDI de 17h30 à 18h45
  • adultes : le MARDI  de 18h45 à 20h15

Fanny Avram interviendra pour partager son travail entre corps et voix...
 Tous nos corps sont différents et toutes nos voix aussi. Il s’agira de s’approcher de chaque singularité, d’être attentif à ce qui nous compose, comment nous marchons, parlons, regardons, intégrons les événements précieux du présent. Et enfin voir comment en amplifiant ces spécificités nous pouvons créer du théâtre avec un groupe composé de multiples différences. Envisageant le ‘corps’ comme pilier central de ‘la voix’, nous expérimenterons également comment ils peuvent, et interagirent entre eux et se compléter, mais aussi se dissocier et œuvrer en parallèle comme pour les mains d’un pianiste.